mardi 21 décembre 2010

Rendez-vous à ne pas manquer : les Thermalies au Carrousel du Louvre!

 




Du jeudi 20 au dimanche 23 janvier 2011, le salon des Thermalies vous donne rendez-vous au Carrousel du Louvre! L'occasion de se détendre après les fêtes de fin d'année en découvrant des cures et soins  consacrés à la santé et au bien-être.




 


4 JOURS D’EFFERVESCENCE

Le salon des Thermalies, c'est l’événement révélateur des tendances santé et bien-être : l'année dernière, près de 300 exposants étaient réunis pour présenter un panorama complet du thermalisme, de la thalassothérapie, du Spa et de la balnéothérapie à plus de 35 000 visiteurs!

6 THEMES, 6 PAVILLONS
  • Thalasso France : pour découvrir toutes les richesses de l’univers marin et les dernières tendances en matière de cures et de soins. 
  • Les sources thermales : les vertus thérapeutiques de l’eau thermale à l’honneur avec les cures conventionnées et l’essor des cures bien-être. 
  • Evasion Spa : Hôtels et établissements d’exception dévoilent tous les bienfaits des hammams, massages et saunas du monde dans un espace dédié au luxe et au prestige. 
  • Thermes et Thalasso d’ailleurs : évasions et traditions à l’international. 
  • Balnéothérapie design : ce Pavillon est dédié au renouvellement des équipements individuels et professionnels. Un lieu propice aux échanges entre experts et grand public pour concrétiser leur aménagement en balnéothérapie. 
  • Bulle de bien-être : un showroom inédit de produits cosmétiques, bio et nutritionnels.

NOUVEAUTE 2011 : LE PAVILLON CITY SPA
Un espace dédié aux Institut et Spas urbains pour exposer leurs soins beauté et bien-être. A ne pas manquer :
  • un bar à Ô proposera aux visiteurs un tour du monde des eaux ainsi que des projections vidéo pour promouvoir les bienfaits de l'eau sur la santé
  • un espace de coaching bien-être   pour vous guider dans vos recherches
  • un espace dédié aux techniques de massage du monde

De quoi vous aider à bien commencer la nouvelle année et pourquoi pas trouver de nouvelles idées pour vos prochaines vacances!
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 20 décembre 2010

Stress de Noël... Restons zen!

Paniquer face aux préparatifs, pester contre le manque de temps, redouter l’incident diplomatique avec belle-maman… Tout le monde connaît. Et si, pour une fois, on abordait Noël autrement ? Sans bouder son plaisir ? Il suffit d’appliquer quelques recettes simples, piochées dans le manuel du Figaro Madame. 



Vous avez remarqué ? Lancez une microassemblée de copines sur le sujet  et c’est le concert de lamentations : « Noël, je stresse d’avance… », « Je ne suis pas sûre d’y survivre cette année ! » Sur le Net, les blogs et les groupes Facebook « I hate Christmas » se multiplient. Une sorte d’hallali général ? Même si l’on comprend assez bien que le merchandising croissant de cette grande fête irrite, pourquoi tant de haine ? Il y a quand même plus atroce que de se retrouver en famille pour se gâter les uns les autres et festoyer... Alors cette année, soyons anticonformistes : positivons Noël ! 

ÇA VA ÊTRE UN CHOUETTE MOMENT (PARMI D’AUTRES) 

La pensée toxique : les Atrides, à côté de ma famille, c’est du gâteau. Entre petites phrases et sourires forcés, le plan de table est déjà un ordre de bataille. 
Comment la contrer : les psys sont clairs là-dessus : quand on ne surinvestit pas l’événement, ni ne le fantasme en chromo d’harmonie parfaite, ça se passe très bien ! On ne refait ni le monde ni sa famille en un réveillon, et le 24 décembre n’est pas la soirée de la dernière chance. Une fois intégré ce principe, on devient tout de suite plus zen sur d’inévitables petits couacs.  
L’astuce : si vraiment il y a risque, on ouvre le cercle au copain étranger esseulé ou à la jolie voisine qui n’a rien prévu. Magique pour que chacun fasse les efforts qu’il ne fait plus forcément pour ses proches.


J’ASSUME MON RÉVEILLON : PAS STYLÉ, PAS BRANCHÉ, PAS DÉCALÉ

La pensée toxique : la quincaillerie, les boules, les guirlandes lumineuses et les angelots, cette fois, c’est sans moi. 
Comment la contrer : les sapins conceptuels en métal, les couronnes de l’Avent ultra-design, la crèche éthique chic, les bûches food art…, on a donné. Et finalement, c’était bien ? Pas tant que ça si l’on considère qu’on a passé son temps à frustrer les petits (« Non, pas ce petit lutin doré, trop moche ! »), sans pour autant ravir les grands (« C’est euh… japonais, ce sapin en papier de verre ? »). Alors, on opte pour  le folklore Xmas ... 
L’astuce : on fournit aux enfants un stock de kitscheries pour le sapin, la profusion crée le style et passe pour un effet… 

JE NE SERAI PAS CHEZ PICARD LE 24 À 19 HEURES

La pensée toxique :  je vais encore tout faire à la dernière minute, tout toute seule. 
Comment la contrer : s’il y a bien un événement qui réclame un rétroplanning, c’est celui-là. Si on n’en prend pas le temps en amont, c’est qu’on est masochiste et résolue à vivre à fond le fameux stress des fêtes ! Il ne faut pas se raconter d’histoires : il n’y pas de fatalité de Noël, il n’y a que des sabotages inconscients… 
L’astuce : on s’interdit toute course de dernière minute, et on va jusqu'à solliciter ceux  qui n’ont guère levé le petit doigt jusque-là. Avant le réveillon, et pour celles qui ont réussi, prenez le temps de vous détendre en regardant L’Étrange Noël de M. Jack en famille. 

FAIRE DES CADEAUX,C’EST JOYEUX À LA BASE 

La pensée toxique : cette débauche consumériste me dégoûte. 
Comment la contrer : tout adulte normalement constitué peut avoir une crise de conscience au moment fatidique du passage à la caisse. Plutôt sain et parfaitement louable.  Mais assumer son plaisir d’offrir, sa joie de recevoir et se protéger du gâchis est bien plus reposant : les wish lists comme les cadeaux groupés d’un bel objet qui dure sont là pour éviter les gadgets qui vont finir sur eBay. 
L’astuce : pour éviter l’effet "paquets éventrés jonchant le sol," on s’entend avant entre donateurs sur un seuil à respecter (pas plus de deux cadeaux par enfant) par exemple, et personne n’y déroge. 

C’EST MOI QUI DÉCIDE 

La pensée toxique : râler à l'idée qu'il falloir faire 200 km pour somnoler autour d’une dinde chez belle-maman. 
Comment la contrer : Au lieu d’y aller avec des escarpins de plomb, prenez les choses en main : Tout le monde chez vous, pour changer ! D’accord, c’est un peu d’intendance, mais vous ne subissez que ce que vous avez choisi.  
L’astuce : on troque l’interminable repas assis pour un très bon buffet qui permet de deviser avec tout le monde. 

IL Y A UNE VIE AVANT ET APRÈS LE 24

La pensée toxique : c’est parti pour au moins six semaines à ne discuter que de ça… fuyons ! 
Comment la contrer : entre les plus jeunes qui rédigent la lettre au Père Noël dès la Toussaint et les décorations qui clignotent depuis le 15 novembre, difficile de ne pas déjà saturer. Proclamer une sorte de moratoire familial – « Noël, c’est merveilleux mais on n’en parle pas avant le 15 décembre » – peut s’avérer très efficace, voire gratifiant.
L’astuce : Le petit voyage en famille, en amoureux, entre amis, dès le 26 au matin,voire le 25 au soir, permet de couper le cordon joyeusement. On passe à autre chose, c’est dit ! 

7. « LA GRANDE BOUFFE », J’ADORE ! 

La pensée toxique : dès le 2 janvier, je me mets au régime. 
Comment la contrer : il est de bon ton de pester contre l’orgie de Noël, son foie gras, ses huîtres, sa bûche aux marrons, ses truffes au chocolat… On peut aussi être honnête et s’avouer qu’il y a pire comme supplice rituel ! Pour cette fois, on se laisse aller sans complexes au côté régressif de la chose, ce ne sont pas ces deux jours d’agapes qui vont ruiner cinq ans de Pilates… 
L’astuce : on écoute quand même un minimum les signaux naturels de son corps...

Et voilà, respirez... et Joyeux Noël!
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 16 décembre 2010

Zen attitude : quel sport choisir?

Une silhouette parfaite, on en rêve toutes. Mais entre votre boss qui vous somme de terminer ce dossier aujourd'hui et les clients furieux qu'il faut gérer, le stress est tous les jours au rendez-vous. Résultat : on remet la séance de sport à demain et on va se lover sur le canapé en regardant Desperate Housewives. Le problème, c'est qu'à long terme, ce stress  quotidien peut entraîner des problèmes d'inattention, des insomnies, de la fatigue chronique, de la déprime... Pour éviter d'en arriver là, il faut agir !
Et si la solution pour résister à la pression se trouvait dans les sports zen? Avec eux, on renoue en douceur avec son corps, on apprend à lâcher prise et surtout à se relaxer tout en raffermissant son corps. Et le lendemain,  on est zen et prête à affronter la pile de dossiers qui attend. Alors n'attendez plus! Tai-chi-chuan, yoga, qi gong, Pilates ou encore body balance : quels sont les principes et les bienfaits de ces pratiques qui allient activité physique et relaxation ? Et lequel est fait pour vous? Réponse.

Le body balance : toutes les gym douces réunies en une

 
Le body balance s'inspire du stretching, de la relaxation, du yoga, du tai-chi, du qi gong et du Pilates pour n'en prendre que le meilleur. Ce sport s'adresse particulièrement à celles qui souhaitent renouer en douceur avec une activité physique et qui veulent retrouver tonicité et souplesse tout en se relaxant.
Contrairement à tous les autres sports zen, le body balance s'effectue en musique. Ainsi, le cours débute par des échauffements à base de mouvements de tai-chi et de la respiration, avant de laisser la place à l'échauffement des articulations et à des exercices de renforcement musculaire. Puis on termine par de la relaxation. Il suffit de se rendre dans n'importe quel club de fitness pour trouver un cours de body balance. Et pas besoin d'être un grand sportif pour commencer, votre motivation suffit!
Ses bienfaits : le body balance permet d'apaiser les tensions nerveuses, de tonifier le corps et de retrouver un corps plus souple. Il aide également à réduire le stress. 
Une activité  idéale pour celles qui n'arrivent pas à trancher entre yoga et tai-chi-chuan, et qui aiment faire du sport en musique.

Le yoga: harmoniser le corps et l'esprit

Le yoga mêle postures variées, exercices de respiration et relaxation :  un cocktail bénéfique pour l'organisme qui retrouve son tonus et se débarrasse enfin du stress. Cette philosophie indienne, très prisée par les stars, vise à unir le corps et l'esprit et à retrouver l'harmonie par la maîtrise de postures variées et des exercices de respiration et de relaxation. Comme pour les autres sports zen, il existe différentes écoles : le yoga prénatal s'adresse particulièrement aux femmes enceintes, le yoga vishranta est considéré comme le plus doux et le plus relaxant, et le yoga ashtanga qui se veut plus dynamique allie endurance, force et souplesse.
Ses bienfaits : le yoga améliore la souplesse, renforce le système nerveux, détend et favorise la concentration. A terme, il permet de régler certains troubles squelettiques et favorise un meilleur état de santé.
Pour celles qui préfèrent se défouler, un tour dans un cours de yoga ashtanga s'impose. Au programme : enchaînement rapide de postures de plus en plus compliquées. Un sport idéal pour celles qui aiment l'endurance.

Le Pilates : suivez le coach !

Contrairement au yoga, au tai-chi-chuan et au qi gong, le Pilates est une technique  de relaxation et de musculation en douceur récente puisque née au 20ème siècle. Cette méthode a su se faire rapidement des adeptes prestigieuses qui l'ont fait sortir de l'ombre : Madonna, Sarah Jessica Parker ou encore Jennifer Aniston pour ne citer qu'elles. Résultat, les cours de Pilates ouvrent les uns après les autres dans toutes les villes de France et de Navarre. Cela consiste en une série d'étirements à réaliser d'abord sur des machines à l'aide d'un coach, puis avec des accessoires. Les étirements réalisés sur des engins avec des sangles, des élastiques ou encore des poulies, permettent de faire travailler le corps et les muscles en profondeur. Ainsi, la silhouette est dessinée et surtout affinée. L'aide d'un coach est indispensable, d'où le prix élevé de ce sport.
Ses bienfaits : le Pilates développe la concentration et la coordination. En plus d'apporter sérénité et bien-être, il atténue les douleurs dorsales, diminue le stress, améliore la souplesse et le maintien. Mais Si vous êtes apeurée par les machines et préférez travailler seule vos abdos, mieux vaut peut-être pratiquer un autre sport.

Le tai-chi-chuan  : un art martial au service de la sérénité

 Le tai-chi-chuan est un art martial chinois qui signifie "boxe avec l'ombre" et qui consiste en une succession de mouvements lents dont le but est d'aider à retrouver la sérénité. S'il se définit comme un art martial, il se pratique sans combat. Amatrices de Bruce Lee, passez votre chemin ! Ici, il s'agit uniquement de reproduire des mouvements à connotation martiales : parade, frappes, esquives, mais sans jamais toucher personne. Les gestes et les étirements sont toujours liés à une respiration profonde. La clé de la réussite est de se relâcher complètement pour avoir des gestes amples et fluides. A terme, des enchaînements avec un sabre ou une épée peuvent être proposés.
Aujourd'hui, cette discipline s'est largement démocratisée donc pas d'excuse pour ne pas y aller.
Ses bienfaits : ce sport zen permet d'améliorer la circulation du sang, développe la souplesse, accroît les capacités de coordination et de concentration, et favorise la relaxation. Fan de musiques ultra-rythmées, fuyez ! Cet art martial s'effectue lentement et toujours dans le silence.

Sport zen : le qi gong, entre médecine et activité sportive
 
Le qi gong est une discipline ancestrale chinoise qui est avant tout une philosophie de la vie, comme le yoga, et dont le but est d'améliorer la santé de celle qui le pratique. Le qi gong se différencie du tai-chi-chuan par la place qu'il accorde à « l'énergie vitale ». Le « qi » (prononcez « tchi ») désigne ce flux qui circule dans l'ensemble du corps. Lorsqu'il se déplace mal ou reste bloqué, c'est la maladie à coup sûr. Le but est donc de rétablir une bonne circulation de l'énergie pour améliorer l'état de santé général d. Un cours de qi gong ressemble un peu à du tai-chi par ses mouvements lents et ses étirements. Mais cette discipline comprend aussi des exercices de méditation, de respiration, et des postures immobiles à tenir pendant quelques minutes. Certaines écoles privilégient le renforcement musculaire, d'autres la respiration et d'autres encore la guérison. En France, certaines unités hospitalières proposent même aux patients de suivre des cours de qi gong pour les aider à se remettre plus vite d'un cancer.
Ses bienfaits : ce sport développe la souplesse, apaise, augmente la concentration. Il aide à lutter contre le stress et améliore l'état de santé général. Cette discipline qui se pratique partout en France, s'adresse particulièrement à celles et ceux désireux de garder la forme et d'agir en prévention de certaines maladies.

Il ne vous reste plus qu'à faire votre choix!
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 14 décembre 2010

Se ressourcer quelques jours à Paris : les bonnes adresses

Pour les plus chanceuses d'entre nous, les vacances approchent, enfin! Malheureusement, le portefeuille ne nous permet pas toujours d'aller décompresser sur une plage de sable blanc ou au coin du feu dans un chalet cosy des Alpes. Alors pour celles qui angoissent déjà à l'idée de ne pas se couper du stress parisien, je vous propose quelques adresses à découvrir ou à redécouvrir pour que ces quelques jours soient aussi zen qu'une semaine spa sur une île de Thaïlande... Suivez le guide!




Méditer : le centre mieux-être Qee

Inspiré d'un concept directement importé des villes où naissent les nouvelles tendances (New-York, Sydney, Londres), Qee est un lieu de calme, d'apaisement, d'énergie, ouvert à tous ceux qui veulent prendre le temps de se poser, de retrouver leurs points d'équilibre et leur paix intérieure. Dans un décor moderne, confortable et volontairement minimaliste, les professionnels de ce centre accueillent les parisiens stressés en recherche d'une nouvelle écoute d'eux-mêmes pour des séances de yoga, pilates ou de Qi Gong ou du coaching personnalisé en énergétique chinoise, luminothérapie, naturopathie, ostéopathie... Bref, tout ce qu'il faut pour mieux affronter le stress quotidien!
Où? 46 rue de la Victoire 75009 Paris
Métro : Saint-Georges



Se balader : le jardin zen du Panthéon bouddhique


Annexe du musée Guimet, le Panthéon bouddhique est consacré aux œuvres religieuses asiatiques. L'accès est libre, et c'est donc gratuitement que l'on peut profiter de son petit jardin d'inspiration japonaise. Ses bambous géants et ses dalles de pierre en font l'adresse la plus zen de la capitale.
Où ? 19 avenue d'Iéna 75016 Paris
Métro : Iéna
Ouvert : tous les jours (sauf mardi) de 10h à 18h 


Visiter : Exposition "Esprit Zen?" à la Galerie Akié Arichi

Au Japon au milieu du 15e siècle, la peinture abstraite est crée par un moine de bouddhisme Zen. Comme une image à l’aspect d’un cercle tracé par un coup de pinceau à l’encre de chine. C’est une image spontanée et simple et à l’aboutissement direct d’une idée abstraite née sans calcul. Le moine de zen Sengaï a laissé un fameux dessin « carré, triangle et cercle ». L’esprit zen est enraciné profondément dans la pensée « néant » et le mot « néant » mène « au mot vide » qui est d’origine sanscrite « sunya ou sunna » qui signifie zéro. De zéro à vide, de vide à néant de néant à zen. Mais ce vide est prêt à remplir donc cet esprit n’est pas négatif. Après la 2e Guerre mondiale l’esprit Zen est détaché de l’esprit Bouddhisme Zen et a commencé à inspirer les artistes occidentaux et ouvert un nouvel horizon sur l’art contemporain et actuel.
La galerie Akié Arichi présente les œuvres de six artistes qui ont peint et dessiné après l’esprit zen. Oscar Lloveras est artiste argentin vit au Japon et à N.Y. Maho Nakamura est artiste japonaise et vit en France depuis l’âge de 3ans. Dominique Kessler est artiste suisse et vit à Genève. Chantal Corbeel est artiste Française. Yuuko Suzuki est artiste Japonaise et enseignante de calligraphie au temple bouddhique tibétain en France et au musée Guimet. Koho Mori-Newton est artiste japonais et vit en Allemagne. 
Où? 26 rue Keller 75011 Paris
Métro : Bastille

Décorer : le Japanese Lifestyle signé Omoté


La  marque japonaise Omoté possède son univers propre, mêlant Orient et Occident, et crée le "Japanese Lifestyle" qui se décline en trois mondes très différents. 
Pour les jeunes : la collection Kawaï, "éco-citoyenne et dynamique". Couleurs vives, matériaux issus du développement durable, les créations respirent la fraîcheur et l’espièglerie.
L’univers "Fashion Urbain" s’adresse plutôt à une population de trentenaires urbains grâce à un habile mélange de bien-être et de beauté. Encens, bougies et savons de la gamme Aoyama, mais également photophores en verres, vase, paravent, et linge de lit "incitent à l’évasion spirituelle par les sens".
Pour les plus chics, un monde "Raffiné et Zen", sobre et subtil. Formes épurées, matières naturelles, cette collection "compose un univers harmonieux appelant à la sérénité". Les meubles Koushido composés de lit, commode, table de chevet, miroir, armoire, console et meuble hifi, s’inspirent des portes traditionnelles coulissantes des maisons kyotoïtes. Pyjamas en coton très légers, oreillers en balles de sarrasin pour un confort et un soutien maximal des cervicales, linge de lit au motif graphique et zen rappelant les jardins japonais... Tout est fait, ou presque, pour se sentir complètement apaisé.
Où? Omoté Batignolles 31, bd des Batignolles 75008 Paris
Métro : Rome
Omoté Montparnasse 47, bd du Montparnasse 75006 Paris
Métro : Rennes
Omoté Grenelle 34 - 42, bd de Grenelle 75015 Paris
www.omote.fr/ 

Savourer : le restaurant Sur un Arbre perché

Envie d’un petit bol d’air ? Alors n’hésitez plus et franchissez les portes de ce charmant restaurant, véritable forêt miniature à deux pas de l’Opéra et de la Bourse de Paris… Vous y découvrirez le plaisir de diner au pied d’un arbre sculpté en plein cœur de la capitale.
Côté déco, l’inspiration est ultra nature: luminaires en branchages, mobilier en bois, et en prime, des balançoires en guise de chaises !
En cuisine, pas de déception, dans un style semi gastronomique et original, le chef nous surprend par ses compositions uniques : cappuccino d'avocat en gourmandise de croustillants de gambas, filet de bar à la plancha aux agrumes et à la mangue ou pêche pochée au champagne.
Vous pourrez également profiter de l’occasion pour vous offrir un moment de détente shiatsu : le chef a pensé a tout en ouvrant un espace relaxation attenant au restaurant. N’hésitez pas à faire plaisir à votre invité(e) en lui réservant un « massage surprise ».
Où ? 1, rue du 4 septembre 75002 Paris
Métro: Bourse

Provisionner : les magasins de produits Bio La Vie Claire


Spécialiste de l'alimentation biologique, La Vie Claire c'est plus de 60 ans d'expérience et de savoir-faire.
avec toujours la même vocation : nous aider à prendre soin de nous, de notre corps, de notre esprit et de notre lieu de vie avec des produits hérités ou inspirés de la nature, "parce que c'est elle qui nous guide vers un meilleur équilibre" : épicerie bio, produits frais, pains bio élaborés à partir de nos propres recettes, fruits et légumes bio, compléments alimentaires, bien-être et beauté (produits certifiés Cosmébio), entretien écologique de la maison... La Vie Claire, c'est près de 1300 références Bio exclusives à la marques.
Où? il n' y a qu'à choisir parmi les 11 adresses parisiennes
http://www.lavieclaire.com

Bonnes vacances!
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 10 décembre 2010

Le hammam : conseils pour un moment de zen




La fin de l’année, ce n’est pas que les fêtes… La fatigue accumulée, le froid, les impôts, la course aux cadeaux peuvent être sources de stress. Alors, envie de vous détendre bien au chaud ? Je vous propose la lecture de cet article paru sur Plurielles qui décrypte pour vous les vertus du hammam, une bulle de zen à essayer, surtout quand il neige dehors…






Les vertus du hammam

Bulle de sérénité et de bien-être, le hammam agit sur le corps comme une cure de jouvence. Ces bienfaits sont multiples. Petit récap des vertus de ce lieu aux vapeurs magiques. 
Venu de l'Orient et de l'Afrique du Nord, le hammam a toujours été source de beauté pour les femmes du monde entier. Aujourd'hui, recommandé après une activité sportive ou simplement comme moment de détente, le hammam fait partie de notre programme bien-être.
Détox parfaite
D'une température avoisinant les 50 degrés, le hammam, au contraire du sauna est une chaleur à 100% d'humidité. Cette vapeur d'eau est très bénéfique pour notre corps ! Non seulement elle nettoie toutes les impuretés et cellules mortes de la peau grâce à la dilation des pores mais elle agit aussi à l'intérieur. Certaines toxines de l'organisme prennent elles aussi la poudre d'escampette ! 
Stop au rhume
Le hammam est idéal lorsque vous avez un rhume car il aide à dégager les voies respiratoires, les sinus et les bronches. Si vous ajoutez quelques gouttes d'huiles essentielles d'eucalyptus à l'intérieur, vous retrouverez une respiration claire et facile en quelques minutes. Votre rhume sera assaini et passera plus vite. Pratiqué régulièrement, il a aussi une action bénéfique sur l'asthme et les allergies.
Récupération musculaire 
Autre bienfait : après un effort physique, la chaleur du hammam va aider à la récupération musculaire en détendant considérablement les tensions. Les crampes du lendemain sont alors presque invisibles ! Le principe est le même face aux rhumatismes : le hammam aide à lutter contre ces douleurs car sa chaleur détend les muscles douloureux.  
Anti-stress 
Au-delà de l'aspect physique, le hammam a un effet tout aussi bénéfique sur le moral. À l'abri des nuisances sonores, de la foule et du stress, il offre une véritable capsule de relaxation. La chaleur a pour avantage de calmer le système nerveux et de nous rendre plus zen. Comme après un bon bain chaud. Allongé sur votre serviette, sans lumière agressive ni mouvement autour de vous, il vous offre une pause de bien-être considérable qui jouera aussi sur la qualité de votre sommeil.  
Comment faire un bon hammam ? 
Prenez d'abord une douche afin de préparer votre peau au contact avec l'humidité. Puis commencez par entrer une dizaine de minutes dans le hammam. Sortez et prenez une douche fraîche afin de relancer le système veineux. Le principe de vaso-dilatation suivi de la vaso-constriction détend énormément et donne à la peau un aspect ferme. Retournez enfin dans le hammam et continuez de 10 à 15 minutes. Il est préférable de ne jamais dépasser les 30 à 45 minutes.  
En profiter pour faire un bon gommage 
Vos pores dilatés, c'est le moment parfait pour le gommage. Le savon noir, fabriqué à base d'olives noires agira en profondeur et votre peau reprendra douceur et éclat. Vous pouvez également utiliser le gant de crin qui agit aussi sur l'exfoliation des peaux mortes et sur l'aspect peau d'orange.  
Et après ? 
Après le hammam, optez pour un massage. Complètement détendus, vos muscles ne demandent que cela. Vous serez beaucoup plus réceptif aux mouvements du masseur et aucune tension ne viendra vous titiller. C'est le point final à votre moment détente.  
source : Plurielles
Je ne sais pas pour vous, mais moi, je sais déjà ce que je vais faire ce weekend!
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 8 décembre 2010

Sports d'hiver : comment préparer son corps?

Vous en rêviez depuis la fin de l'été : l'heure des sports d'hiver est arrivée ! Rien de tel que l'air de la montagne pour se refaire une santé, mais encore faut-il s'y préparer. Pour éviter bobos ou grosses blessures et rester zen, même sur les pistes noires, une petite cure de remise en forme s'impose. Suivez le coach !

Une remise en forme adaptée


Elle doit débuter au moins quatre semaines avant le départ. La pratique du ski ou de tout autre sport de glisse requiert une bonne condition physique et une préparation musculaire et cardiaque importante. Il est donc indispensable de préparer ses articulations et ses muscles. Vous pensez alors immédiatement à ceux des jambes, puisque ce sont les plus sollicités, mais ce n'est pas une excuse pour oublier les fesses et les abdominaux !

Reprenez le sport régulièrement, une ou deux fois par semaine minimum. Un conseil : si vous traînez déjà des pieds à la fin de la première semaine d'entraînement, essayez d'entrainer votre entourage avec vous ! Entre copines, avec votre Jules ou en famille, vous serez forcément plus motivée...

Préparer ses articulations et ses muscles est indispensable, mais n'oubliez pas la cardio : parce qu'elle brûle les graisses et fait travailler le cœur, elle vous permettra d'être plus endurante une fois sur les pistes ! Pensez donc au jogging, au vélo, ou encore à la corde à sauter. Vous pouvez également pratiquez un sport qui permet de se muscler tout en douceur et d'améliorer son endurance comme la natation. Travaillez dans l'eau les battements de pieds sur le dos et sur le ventre. Effet garanti !
 
Un menu spécial " Forme " 
  
Après l'effort, le réconfort... Avant de partir en vacances aux sports d'hiver, on doit certes se remettre au sport, mais aussi recharger ses batteries. Pour cela, interdiction de faire l'impasse sur les glucides et les lipides ! Oubliez les régimes et les restrictions pour un moment, prenez de copieux petits-déjeuners et tâchez de manger équilibré tout au long de la journée.

En altitude, l'oxydation augmente. Pour lutter contre les baisses de régime, concoctez-vous des menus riches en antioxydants ! Leurs avantages ? Vous les retrouvez facilement dans un grand nombre d'aliments, donc pas besoin de courir aux quatre coins de la ville pour trouver ces précieux ingrédients. Mangez des fruits (en particulier des agrumes), du poisson, de la viande, des légumes (épinards, betteraves, carottes...). Pensez à varier les plaisirs et à manger à votre faim, votre corps en a besoin. Evitez cependant les aliments trop gras ou trop sucrés !

Dernier conseil : diminuez le plus possible votre consommation d'alcool et de tabac , en raison de leur fort pouvoir oxydant.
  
Une fois sur place...

Prendre soin de vous avant le jour J, c'est très bien mais cela ne suffit pas . Une fois à la montagne, assurez-vous d'être bien équipée... Voici les incontournables :

- Une tenue adaptée : en montagne, la plupart des conditions de refroidissement du corps sont réunies. D’où la nécessité d’adapter correctement sa tenue. Parmi les pertes caloriques sous l’effet du froid, environ 30 % sont diffusées par la tête et le crâne. D’où la nécessité de porter un bonnet, mais aussi une écharpe qui permet de boucher les trous d’air qui voudraient s’infiltrer par le cou.
De même, les extrémités se refroidissent plus vite : n’oubliez pas de mettre des gants ou des moufles et enfilez, au besoin, deux paires de chaussettes plutôt qu’une. Pour skier sans avoir froid, vos vêtements doivent de préférence être composés d’une matière isolante, couper du vent et rester secs tout en évacuant la transpiration  produite par l’effort. L’air étant le meilleur isolant thermique, mieux vaut superposer les couches plutôt qu’opter pour des vêtements  épais.
Ainsi, vous pourrez aussi vous découvrir et recouvrir en fonction des variations de température et de votre activité au cours de la journée.

- Une crème solaire pour lutter contre la réflexion des UV, très forte en altitude. Optez pour une crème qui protège contre les UVA et UVB, indice 50 de préférence. Appliquez-en généreusement sur votre visage et renouvelez l'opération toutes les 2 heures, même par temps couvert.

- Des lunettes haute protection solaire pour protéger vos yeux. Un conseil valable pour tous, yeux sensibles ou pas.

- Un baume pour apaiser les bleus en cas de chute, ou des granules d'arnica.

- Une crème pour prévenir l'apparition des ampoules et des pansements spéciaux pour les soigner.

- Un baume à lèvres en stick (spécial montagne) pour éviter ou réparer les gerçures causées par le vent et le froid. Et si le mal est fait, reportez vous à mon ancien billet pour savoir comment retrouver le sourire!)

- Une crème pour les mains pour éviter les crevasses. 

Gardez toujours à l'esprit que, même si la montagne est belle, elle peut aussi être dangereuse ! Risque d'avalanches, de blessures, de malaises : restez vigilante et si vous optez pour le hors-piste, faites-le accompagnée d'un professionnel.

Enfin, on ne le répétera jamais assez : vos articulations (genoux et poignets) sont mises à rude épreuve lorsque vous pratiquez les sports d'hiver. Au moment de chausser vos skis, n'oubliez pas de vous échauffer avant d'aller faire vos traces dans la poudreuse...

Bien dans votre corps et bien sur vos skis, les vacances peuvent enfin commencer!
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 6 décembre 2010

Un Noël pour se ressourcer!

 
Noël approche et vous êtes en panne d'idées cadeaux? Pas de panique! Je suis partie en éclaireur, bravant la cohue annuelle des magasins, pour vous proposer une sélection d'objets qui mixent à souhait l'utile à l'agréable à vivre... et à voir! Pour un Noël zen et ludique, et pour toutes les bourses, c'est par ici!





Le coffret cadeau tout Bio
Pratique le chèque cadeau quand on est en manque d’idées ! Tout nouveau sur le marché des coffrets cadeaux, Biobox offre une alternative bio éthiques en trois guides : loisirs, bien-être et saveur.
De 65 à 89€ chez decodurable


Le coffret thé Mariage Frères
Quoi de plus zen que de boire un thé en écoutant une musique douce ? C’est ce que propose Mariage frères avec ce coffret Madame Butterfly : une sélection de thés japonais, un doseur en métal argenté et une boîte qui joue la célèbre musique Sakura Sakura qui évoque les cerisiers en fleurs.
50€ chez Mariage Frères


Coffret massage et gastronomie de Thaïlande
Que diriez-vous de changer de continent le temps d’une soirée magique ? C’est ce que propose le Rêve en cadeau avec un coffret comprenant une découverte de la gastronomie thaïlandaise et un massage bien sûr ! 
265€ chez Rêve en cadeau


Cadre végétal dépolluant
Fan des plantes dépolluantes (lire mon billet sur le sujet), j'ai craqué pour ce tableau à poser à la verticale ou à l’horizontale. En plus, il suffit de les arroser qu’une fois tous les 15 jours !
89 € chez Small Garden


Une poubelle intelligente
Et non, ce n'est pas la petite amie de Wall-E...Pour faire le tri chez soi en toute sérénité, la poubelle Ovetto intègre trois containers de tri de 30L, chacun distingués par des pastilles de couleur. Cet objet fabriqué en Polypropylène recyclé accueille même en son sommet un compresseur de bouteille en plastique.
139€ chez Marcel Green



Kit massage pierres chaudes
Les massages aux pierres chaudes à la maison, c’est possible ! Avec de kit comprenant les pierres naturelles bien sûr, mais aussi une huile relaxante, un bandeau pour les cheveux et une bougie apaisante.
25€ chez Kiria




Du yoga dans un fauteuil
Parmi les méthodes de relaxation, le yoga est incontournable. Pour vous aider dans votre pratique quotidienne, ce fauteuil en rotin tressé permet de prendre la position du lotus pour méditer et se retrouver.
159€ chez Résonances



Eclairage chic
Chez Caravane, la sélection tout en douceur a du sens comme cette suspension de trois ampoules assorties, éclairées par LED.
325€ en boutique




Une Fontaine à eau gazeuse dans votre cuisine
Faire vous-même votre eau gazeuse et vos sodas tout en faisant du bien à la planète, maintenant c'est possible grâce aux Fontaines à eau gazeuse. Un cadeau utile, fun et écolo à petit prix, que demander de plus?
De 70 à 120€ chez Consoglobe





Avec tout ça, vous ne passerez peut-être pas votre 24 décembre à courir les boutiques alors que les huitres ne sont pas encore ouvertes et la table pas mise...Alors, vous vous sentez déjà un peu plus zen?
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 2 décembre 2010

Les vertus coeur et anticancer de la vitamine D : la grande incertitude

 


Aujourd'hui, je vous propose de découvrir ce que révèle un rapport de l'Institut américain de médecine rendu public mardi dernier... 

Source : AFP




L'Institut américain de Médecine est mitigé quant aux vertus anti-cancer ou pour préserver la santé vasculaire attribuées à la vitamine D, après avoir examiné près de mille études déjà publiées, selon un rapport rendu public mardi.

Mais un grand nombre d'indications confirment l'importance de la vitamine D et du calcium pour promouvoir la croissance osseuse et maintenir la bonne santé du squelette, souligne le document.

Sur cette base, l'Institut, qui fait autorité en matière médicale aux Etats-Unis, a établi de nouveaux niveaux maximum souhaitables quotidiennement de vitamine D et de calcium, notant que la majorité des Américains et des Canadiens en absorbaient des quantités suffisantes, au vu des analyses de sang.

Le comité de médecins qui a rédigé ce document indique avoir passé en revue de nombreuse études et rapports faisant état d'autres possibles effets bénéfiques pour la santé de la vitamine D notamment contre le cancer, les affections vasculaires, les maladies auto-immunes et le diabète.

Bien que nombre de ces études paraissent indiquer la possibilité de tels effets, d'autres ont donné des résultats plus mitigés ou contraires rendant impossible de confirmer sur la foi de tous ces travaux toutes ces vertus médicales attribuées à la vitamine D, explique l'Institut de médecine.

Des essais cliniques rigoureux sont nécessaires pour déterminer les effets de la vitamine D pour prévenir ces maladies, souligne le rapport. Les auteurs rappellent qu'on pensait que la vitamine E avait des effets protecteurs pour le système cardiovasculaire avant que des essais cliniques ne montrent que ce n'était pas le cas.

Mais "il existe d'abondantes données scientifiques permettant de déterminer avec confiance les niveaux requis de vitamine D et de calcium", souligne le Dr Catharine Ross, professeur au département de sciences la nutrition à l'Université de l'Etat de Pennsylvanie (est) et présidente du comité.

La vitamine D, surtout obtenue à partir d'un dérivé du cholestérol sous l'action des rayons du soleil favorise l'absorption intestinale du calcium.

"Nous avons épluché toutes les données pour détecter des effets bénéfiques selon les quantités absorbées", explique le Dr Ross.

Ainsi le rapport a conclu que pour la santé optimum du squelette les Américains et Canadiens jusqu'à l'âge de 70 ans n'ont pas besoin de plus de 600 unités internationales (UI) de vitamine D par jour pour rester en bonne santé et 800 UI à partir de 71 ans.

Quant au calcium les besoins varient de 700 milligrammes (mg) quotidiennement pour les enfants de un à trois ans, à mille mg pour quasiment tous ceux de quatre à huit ans et 1.300 mg entre 9 et 18 ans.

Pour tous les adultes âgés de 19 à 50 ans, 1.000 mg au maximum suffisent.

Mais pour les femmes à partir de 51 ans, un minimum de 1.200 mg de calcium par jour est suffisant tandis que les hommes peuvent satisfaire leurs besoins avec 1.000 mg jusqu'à 71 ans et au-delà il leur faut aussi 1.200 mg par jour.

Le rapport met aussi en garde contre des quantités excessives de vitamine D et de calcium.

Trop de calcium est lié à des calculs rénaux et un excès de vitamine D sur de longues périodes peut avoir des effets néfastes sur les reins et le coeur.

La vitamine D et le calcium absorbés quotidiennement ne devraient pas excéder 4.000 Unités Internationales et 2.000 UI respectivement chez les adultes.
La vitamine D : à consommer avec modération, donc? Et vous, qu'en pensez-vous?
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 1 décembre 2010

Lèvres gercées : comment garder le sourire toute l'année



Petit désagrément bien connu de toutes (et de tous) pendant l’hiver, mais également en été lorsque l’on tend à se déshydrater, les gerçures des lèvres, douloureuses et pas très esthétiques peuvent empoissonner votre quotidien. Comment les prévenir et les soigner grâce à des astuces toutes naturelles? Suivez le guide...




La prévention

Mieux vaut devancer les problèmes. S'il est très difficile de lutter contre le vieillissement, vous pouvez par contre éviter la cigarette et les longues expositions au soleil ou au froid. Ajoutez une exfoliation mensuelle et une hydratation quotidienne avec une crème enrichie en vitamine E - de préférence le soir avant le coucher - (crème beauté lèvres et contours d'Amilab ou Lipolèvres de La Roche-Posay). Vos lèvres vous remercieront!


Des soins, toute l'année

Très pauvres en glandes sébacées (productrices du sébum qui lubrifie la peau), les lèvres ont besoin de soins spécifiques réguliers pour rester souples. Cet été, au soleil, avez-vous pensé à prendre soin de vos lèvres ? Peut-être pas. Pourtant, contrairement aux idées reçues, le froid  n'est pas leur unique ennemi. Le vent, le soleil et les années les dessèchent tout autant. Douloureuses, elles sont impossibles à maquiller. Pour éviter cela, utilisez un baume hydratant, toute l'année (All about lips de Clinique, Stick lèvres de Neutrogena, Stick lèvres classic de Labello, Stick multi-protecteur de Clarins). 
Et si vos lèvres sont vraiment très abîmées, passez à des produits plus nourrissants, souvent formulés à base de karité ou d'eau thermale (Baume réhydratant et calmant d'Amilab, Ceralip de La Roche-Posay, Kéliane de Ducray) ou encore à de la gelée de pétrole, plus connue sous le nom de vaseline... Si, si mesdames!

Il n'y pas que les baumes...

Voici quelques petites astuces 100% naturelles glanées ici et là pour lutter contre les lèvres gercées :
  • L’eau, un élément clef du traitement des lèvres gercées: boire en bonne quantité permet une meilleure hydratation à la fois pour votre peau et pour vos lèvres.
  • Le concombre: coupé en rondelles et appliquées sur les lèvres, comme pour les soins des contours des yeux.
  • Les mauvaises habitudes alimentaires sont parfois la cause principale des lèvres irritées et gercées. Augmentez votre consommation d’aliments riches en vitamine A comme les carottes, légumes à feuilles vertes, tomates, céréales complètes, et pourquoi pas certains compléments alimentaires.
  • Un autre remède maison consiste en un peu de miel mélangé avec une cuillère à café de glycérine, à appliquer avant de se coucher. On peut remplacer le miel avec des pétales de roses.
  • On ne démontre plus les vertus de l’aloé véra dans le traitement de nombreuses affections de la peau, il en est de même pour les gerçures. On trouve l’Aloe Vera le plus souvent sous forme de gel.
  • Et bien sûr: évitez d’humidifier vos lèvres avec votre salive, cela assombrit leur éclat et les assèche.

Et voilà, souriez!
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 30 novembre 2010

L'homéopathie : le secret d'un grossesse zen?

Aujourd'hui, une petite pensée pour les futures mamans en quête de remèdes pour lutter contre les petits maux de la grossesse. Car oui, être enceinte n'est pas une maladie, mais soyons honnêtes, ce n'est pas non plus toujours une partie de plaisir... Nausées, troubles digestifs,angoisses, maux de tête et de dos peuvent empoissonner le quotidien et on ne sait pas toujours comment se soigner, de peur de mettre Bébé en danger.  
Et si la solution s'appelait homéopathie? Placebo ou remède miracle? Un point sur la médecine douce préférée des Français.

La plupart des médicaments étant contre-indiqués chez la femme enceinte, l'homéopathie est souvent envisagée comme une alternative thérapeutique intéressante, même si quelques fidèles détracteurs continuent de remettre en cause son efficacité scientifique. Toutefois, une chose est prouvée : les remèdes homéopathiques, issus de produits naturels (végétaux, animaux et minéraux), ne sont aucunement toxiques pour le fœtus, sont dépourvus d'effets secondaires et ne provoquent pas d'accoutumance . Alors pourquoi ne pas tenter? Petite synthèse des promesses de l'homéopathie :

Soulager certains maux de la grossesse

L'homéopathie pourrait traiter plusieurs soucis fréquents chez la femme enceinte : les troubles digestifs (nausées et brûlures d'estomac), les gênes urinaires, l'insuffisance veineuse (jambes lourdes, varices, hémorroïdes), les crampes, les douleurs mécaniques (lombalgies, sciatiques, pathologies tendineuses ou ligamentaires…), les troubles du sommeil et le stress.
Toutefois, certains symptômes survenant pendant la grossesse peuvent correspondre à des pathologies potentiellement graves (infection, hypertension…) qui nécessitent un traitement allopathique (médecine traditionnelle) et pour lesquelles l'homéopathie ne suffirait pas. Et bien entendu, les consultations avec un homéopathe ne doivent pas dispenser d'un suivi obstétrical régulier.
Avant l'accouchement

Le traitement homéopathique, prescrit en fin de grossesse, permettrait d'assouplir le col de l'utérus, de faciliter sa dilatation et de réduire le temps de travail.
Bien sûr, il ne remplace pas les séances traditionnelles de "préparation à la naissance" réalisées par la sage-femme ou le gynécologue.

Après la naissance

L'homéopathie soulagerait les tranchées utérines (contractions douloureuses survenant après l'accouchement) et agirait sur les douleurs périnéales résiduelles, survenant généralement après une césarienne ou un accouchement difficile.
D'autres maux fréquents pourraient également être soulagés par un traitement homéopathique : par exemple, les troubles veineux, les gênes urinaires, la fatigue ou même le "baby blues". L'homéopathie permettrait aussi de diminuer les douleurs de la montée laiteuse en cas d'allaitement.

Une médecine "sur mesure"

On parle souvent de l'homéopathie comme d'une médecine sur mesure. Il est donc conseillé de prendre le temps d'observer tous ses symptômes avant de prendre rendez-vous chez un homéopathe. Plus on donne de détails au médecin, plus la prescription sera adaptée. Par exemple les nausées ne seront pas traitées de la même façon  en fonction de la manière et des moments de la journée où elles surviennent. De plus, même s'il s'agit d'une médecine douce, cela ne signifie pas qu'il faut y avoir recours à tout va! Donc pas d'automédication et toujours penser à demander l'avis d'un médecin... voilà pour le conseil de fin.

Je ne sais pas pour vous mais moi, je trouve que ça donne envie d'y croire, non? Et ce n'est pas Florence Foresti qui ma contredire...
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 29 novembre 2010

Ail et oignon : un authentique duo bien-être

L'ail et l'oignon font partie de la famille de alliacées. Ces deux bulbes, bases principales du régime méditerranéen, regorgent de bienfaits pour la santé. Connues pour leurs propriétés diurétiques et antibactériennes, les alliacées ont d'autres pouvoirs insoupçonnés. Tour d'horizon des vertus de ces alicaments...


Des alliés contre l'hypertension

Riches en potassium, en eau et en fructosanes, l'ail et l'oignon favorisent l'élimination de l'eau par les reins. Le pouvoir drainant de ces bulbes permettrait même, à long terme, de réguler la tension artérielle et donc de lutter contre l'hypertension, comme l'a récemment confirmé une étude menée par des chercheurs australiens :


    "C'est ce que viennent de découvrir des chercheurs australiens qui ont testé les effets de cette liliacée sur des personnes souffrant d'une tension artérielle trop élevée. Pour cela ils n'ont pas lésiné et ont utilisé les grands moyens de la pharmacoépidémiologie.
    Après avoir enrôlé 50 personnes ayant une hypertension, déjà traitées par des médicaments, mais présentant une tension artérielle mal contrôlée. La moitié d'entre eux a reçu quatre gélules contenant des extraits d'ail et l'autre moitié quatre gélules de placebo (produit inactif) pendant douze semaines. Au terme de l'essai, les volontaires recevant les gélules d'ail avaient incontestablement une tension plus basse en moyenne que les autres." (Le Figaro, 25 novembre 2010)

Mais, pour profiter de cette vertu, veiller toutefois à ne pas trop saler vos repas... le goût marqué de ces plantes devrait suffire.

Des anti-inflammatoires avérés

Réputé pour soigner les infections de la peau, l'oignon était un remède utilisé par les nourrices pour panser les plaies et soulager les brûlures. On recommandait également leur consommation pour soigner les infections intestinales, urinaires et pulmonaires. Une méthode qui marche encore!  Mais les propriétés anti-inflammatoires de l'oignon ne s'arrêtent pas là. Regorgeant de substances soufrées, l'oignon serait ainsi un antiallergique puissant, notamment contre l'asthme. Un point commun qu'il partage avec l'ail. Sachez enfin que frotter une rondelle d'oignon crues sur des piqûres d'insectes permet de soulager les démangeaisons rapidement
Toutefois, la consommation régulière d'ail et d'oignon ne peut bien sûr pas remplacer les antibiotiques en cas d'infection importante, même si de nombreuses études ont prouvé que ces plantes préviennent la prolifération de certaines souches bactériennes.

Un "coktail anti-cancer"

Leurs propriétés antioxydantes aidant à la neutralisation des radicaux libres, ces alliacées seraient de précieux alliés contre le cancer. Par exemple, l'oignon, particulièrement riche en quercétine, favoriserait la prévention des cancers du tube digestif. Et l'ail n'est pas en reste puisque ses composés sulfurés permettraient de freiner le développement de certains cancers, tant par son action protectrice envers les dommages causés par les substances cancérigènes que par sa capacité à empêcher les cellules cancéreuses de croître.

Bons pour le cœur


Les alliacées fluidifient le sang, prévenant ainsi la formation de caillots pouvant boucher les artères et réduisant le risque d'infarctus. Selon les études les plus récentes, la consommation d'une gousse crue par jour (bonjour l'haleine!) permettrait d'abaisser le mauvais cholestérol (LDL) de 20%.


Des aromates bienfaisants à consommer régulièrement

Les bienfaits des alliacées ne peuvent se constater que sur la durée : seule une consommation régulière et en quantité suffisante peut permettre de profiter 
de leurs "effets santé".
Petit conseil pour celles et ceux qui digèrent mal l'ail et l'oignon ou ont peur de gâcher une soirée à deux : associez-les à des herbes aromatiques rafraichissantes comme le persil, le basilic, le romarin ou le thym. Cela facilitera la digestion et vous débarrassera de la mauvaise haleine. Et puis surtout, pensez à toujours retirer le petit germe vert qui reste souvent dans l’ail…
Et pour ceux que l'ail dégoûte réellement mais qui veulent tout de même tester ses bienfaits, sachez qu'il existe des compléments alimentaires en gélules parfaitement indolores, en vente en pharmacie ou sur Internet.

Le vieil adage populaire qui voudrait que  "de l’ail dans son jardin éloigne le médecin  ne semble donc pas dénué de certains fondements scientifiques… Quant à savoir pourquoi l’ail éloigne les vampires… c’est une autre histoire !
Rendez-vous sur Hellocoton !